Renouvellement sous haute tension du Comité consultatif national d'éthique : #PMA sans père

264 vues

Douze nouveaux membres sont attendus dans cette instance, saisie sur des sujets comme la fin de vie ou la gestation pour autrui (GPA). Sa nouvelle composition fera-elle basculer son avis en faveur de la PMA «pour toutes» ?
Le CCNE (Comité consultatif national d'éthique), instance de réflexion régulièrement saisie sur des sujets de société aussi sensibles que la fin de vie ou la gestation pour autrui (GPA), vient de voir sa composition partiellement renouvelée par un arrêté publié mercredi au Journal Officiel.

Visualiser l'article dans un autre onglet
&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#link_time=1475697088" width="100%" height="2000" scrolling="yes" ]