Les enfants nés par #PMA confrontés à l'anonymat des donneurs témoignent

155 vues

Née par PMA, « il fallait qu’elle retrouve son donneur à tout prix. Sa vie en dépendait ». Sarah a aujourd’hui 25 ans. En 2013, après 4 années de lutte acharnée, la justice allemande lui accorde le droit de connaître l’identité de son donneur.

Visualiser l'article dans un autre onglet